Accueil
Présentation
Compositeurs
Hist. de la musique
Analyse
Actualités
Evénements
Liens
Partenaires
Contact

Triples

 

 

Mercredi 08 février 2012 à 20h

 

Salle Gaveau - Paris

 

 

direction Alberto Veronesi

piano Éric Le Sage

 

Programme :

 

Gabriel Fauré

Masques et bergamasques - suite d’orchestre op. 112

 

Darius Milhaud

Le Carnaval d’Aix pour piano et orchestre op. 83 b

 

Heitor Villa-Lobos

Momoprecoce, fantaisie pour piano et orchestre

 

Georges Bizet

Symphonie en ut majeur

 

L’esprit et l’humour du piano français

 

Déguisements, masques, maquillages, travestissements, quiproquos amusants

ou tragiques, le carnaval est dans la rue, le jour autant que la nuit, au rythme

des parades et des bals, des chants et des danses, des confettis et des

serpentins… Fauré l’a mis en musique en 1918 pour répondre à une commande

du prince de Monaco d’un divertissement en un acte mettant en scène trois

personnages de la Commedia dell’arte : Arlequin, Gilles et Colombine.

Augmentés de Polichinelle et du capitaine Cartuccia, Milhaud s’empare

également des personnages de la comédie italienne pour concocter en 1924

son Carnaval d’Aix, un caprice où le piano règne en maître de cérémonie pour

faire entonner à l’orchestre des chansons populaires napolitaines ou sardes

aux rythmes curieusement sud-américains ! Et en Amérique du Sud, on aime

le carnaval ! Villa-Lobos l’a stylisé dans plusieurs de ses oeuvres, comme dans

Momoprecoce, une fantaisie de 1929 où le piano endosse cette fois le rôle

de « Momo », le roi du carnaval.

 

Lumière sur le concert

 

Conférence - Place aux talents ! Découvrez un jeune chef éblouissant

 

Neuf années séparent les deux œuvres de ce programme viennois.

 

1791 : Wolfgang Amadeus Mozart, âgé de trente-cinq ans, malade, épuisé par le travail autant que les inquiétudes morales et financières, se lance dans la composition d’un Requiem en ré mineur qui reste inachevé et dont il laisse le manuscrit aux mains de ses héritiers et de ses élèves.

1800 : Ludwig van Beethoven, âgé de trente ans, déjà inquiété par une surdité qui commence à poindre, signe sa Première Symphonie dans l’éclatante tonalité d’ut majeur. Neuf années séparent deux partitions dont les circonstances de composition sont aux antipodes, mais dont le style renferme une souche commune qui accorde par exemple un statut nouveau aux instruments à vent (cors de basset et trombone chez Mozart ; clarinettes et cors chez Beethoven).

 

Comme il est bouleversant de constater que, sensiblement au même âge et si jeunes, les deux grands artistes ont trouvé les moyens musicaux d’exprimer avec autant de force tout le drame intérieur qui se joue dans la destinée humaine…

 

 

Réservation : 01 43 68 76 00

www.orchestre-ile.com

 

Tarifs : Si vous venez de la part d’Ars-classical,

 

-          27 € au lieu de 30 € en 1ère catégorie,

-          22 € au lieu de 25 € en 2ème catégorie,

-          18 € au lieu de 20 € en 3ème catégorie

-          13 € au lieu de 15 € en 4ème catégorie.

 

Afin de bénéficier de cet avantage, veuillez contacter Audrey Chauvelot par téléphone au 01 41 79 02 47 ou par mail à audrey.chauvelot@orchestre-ile.com

Précisez à la réservation que vous venez de la part d’Ars-classical.

 

                                                                                                                                                                                                              

ars-classical  | contact@ars-classical.com